ANNONCE(S)

CIO : L'Université Saint-Joseph (U.S.J) (18.10.2019)

Information universitaire

Mme JANA AOUAD
Directrice adjointe au Service Etudiant d’Information et d’Orientation
présentera

Les modes d’admission, les filières de formation
Les bourses et les aides financières  à

l’Université Saint-Joseph (U.S.J)

le vendredi 18 octobre 2019 à 12h15

Marathon de Beyrouth 2019 (10.11.2019)

Jamhour, le 7 octobre 2019

Chers Parents,

Le Collège Notre-Dame de Jamhour vous invite à prendre part au Blom Bank Beirut Marathon, le dimanche 10 novembre 2019, en courant pour l’Espace Mélanie Freiha.

Cet espace, situé au sommet de la Colline de Hammana, est dédié aux activités des jeunes, à leurs réunions, aux sorties familiales, aux paisibles marches dans la forêt, au recueillement dans l’église qui y est aujourd’hui en cours de construction.

Inscrivez-vous nombreux, en remplissant dûment le coupon (téléchargeable pdf) avant de le remettre aux AP (élèves du CNDJ) ou à M. Ziad Achkar (élèves du CSG), au plus tard le mardi 15 octobre 2019.

Ci-dessous les détails de la journée :

Date : Dimanche 10 novembre 2019

Lieu : Centre-ville de Beyrouth

حفل تكريم في مصلحة النقل (02.10.2019)

نهار الأربعاء الواقع فيه ۲ تشرين الأول ۲۰۱۹، أقام الأب الرئيس شربل باتور اليسوعيّ قدّاسًا إلهيًّا بحضور سائقي وموظَّفي النقل، تَلاهُ تكريم للسائقين المتقاعدين وهم:

جورج منصور (منذ سنة ۲۰۰۵، سائق باص رقم ۲۹)، استبان موشيليان (منذ سنة ۲۰۰۰، سائق باص رقم ۱۵) وسعيد معلوف (منذ سنة ۱۹۹٤ حتى ۱۹۹۷، سائق باص رقم ۲۱، ومنذ سنة ۲۰۱۳،  سائق باص رقم ۱۰). ألقى رئيس النقل السيّد أنطوان قدّوم كلمةً، شكر فيها السائقين الذين خدموا بإخلاص ووفاء خلال وجودهم في المدرسة، ومن ثمّ تناول السائقون مع الأب الرئيس الترويقة وتبادلوا الأحاديث عن مصلحة النقل.

CAS : Concours de dessin/peinture pour la carte de parrainage - Noël C.A.S. 2019

Jamhour, le 3 octobre 2019

Chers amis,

Le Comité d'Activités Sociales (CAS) lance, à l'occasion de Noël, son concours de dessin/peinture pour illustrer la carte de parrainage.

Le jury sélectionnera une seule œuvre qui sera imprimée sur la carte de parrainage. Celle-ci sera envoyée aux parents d’élèves afin de solliciter leur contribution aux deux grandes fêtes de Noël organisées par le CAS à l’intention de plus de 1.000 enfants issus de milieux défavorisés.

Les "artistes" sont invités à se mettre à l’œuvre dès à présent.

Conditions de participation au concours

  • L’artiste doit tenir compte du thème suivant :

Sport : le choix du club sportif

Mens sana in corpore sano
Un esprit sain dans un corps sain

 

Chers parents,

Vous avez choisi le Collège Notre-Dame de Jamhour où le sport a toujours eu une place prépondérante. Il fait partie intégrante de notre éducation car il inculque des valeurs fondamentales dont l’excellence, le dépassement de soi, l’esprit d’équipe, mais aussi l’appartenance et l’attachement à un groupe.

Bien souvent, l’épanouissement sportif va de pair avec la réussite scolaire. Les compétences et les talents sportifs de votre enfant sont décelés dès le plus jeune âge et le Collège fait tout pour développer ses capacités en prenant totalement à sa charge  le coût des entraînements, les frais d’inscription aux tournois scolaires et fédéraux ainsi que l’achat des tenues sportives et les déplacements.

Depuis quelques années, nous avons malheureusement constaté que des élèves défendent un autre club pour les sports pratiqués au Collège et au Club de Jamhour, au vu et au su de leurs camarades. Le Collège ne peut plus permettre un tel manquement au règlement qui est très précis sur ce point (article 2.5.4) : « Lors d’épreuves ou de compétitions sportives, aucun élève n’est autorisé à porter, contre son propre Collège, les couleurs d’un autre collège ou celles d’un club sportif autre que le Club Sportif de Jamhour (C.S.J.) ».

Coup d’envoi de l’année 2019-2020

Le lancement de l’année 2019-2020 a réuni comme de coutume les corps professoral et administratif dans la grande église du Collège, le lundi 9 septembre 2019, et s’est déroulé en trois temps : le message du recteur, la messe de rentrée et le repas convivial.

Dans son message, le recteur P. Charbel Batour, S.J. s’est attardé sur le thème de l’année « De la fonction positive de l’erreur » [Lien vers le thème de l'année], un sujet dont l’approche peut sembler délicate et complexe.
Le P. Batour a abordé la question de l’erreur dans sa fonction formative et constructive, son discours invitant tous les acteurs de l’éducation à réaliser la valeur de l’erreur comme outil d’apprentissage.  

Plus encore, le recteur a insisté sur la valorisation du travail formatif à l’école, appelant ainsi les éducateurs à privilégier la qualité de l’enseignement à la quantité.

Intervention du R.P. Charbel Batour, S.J. au cours du XXVIème Colloque Annuel des Écoles Catholiques du Liban (03.09.2019)

Jalons pour préparer une restructuration du SGEC-L dans le paysage éducatif libanais en plein changement.

Quand j’ai reçu un coup de fil des organisateurs me demandant d’intervenir au Colloque d’aujourd’hui sur un sujet concernant le SGEC-L (Secrétariat Général des Écoles Catholiques au Liban) et sa restructuration, j’ai aussitôt accepté la demande sans réaliser ce que cela impliquerait vraiment. En prenant le temps de creuser davantage la question proposée, j’ai eu des hésitations et des craintes à ce propos. Que puis-je dire sur un sujet aussi complexe ? Comment parler d’une réforme du SGEC-L étant, moi-même, au cœur de l'action de son Conseil Exécutif ? Comment échapper à une spéculation intellectuelle qui n’aboutit pas à grand-chose ? Toujours est-il que le fait que les organisateurs aient pensé faire appel à quelqu’un pour proposer quelques jalons en vue de la restructuration du SGEC-L lève le voile sur un dysfonctionnement ou un manque ou bien une crise quelconque au sein de cette organisation. Pour cette raison, je nous invite à faire ensemble un effort de réflexion et d'autocritique à partir de ce que j’ai vu et vécu au sein même du SGEC-L à partir de l’année 2009 (l’année où la Compagnie de Jésus m’a nommé délégué de ses écoles au Liban auprès du SGEC-L). Ainsi, vais-je vous proposer 10 jalons qui serviront, je l’espère, à la réflexion et à l’action concernant la restructuration du SGEC-L.

Nous du Collège n°291, juillet 2019

[Nous du Collège n°291, juillet 2019 : version consultable en ligne, cliquez]
(version compatible desktop & smartphone)

 

Nous du Collège n°291, juillet 2019

De la vie à l’école à l’école de la vie

 

« L’éducation ne se borne pas à l’enfance et à l’adolescence. L’enseignement ne se limite pas à l’école. Toute la vie, notre milieu est notre éducation, et un éducateur à la fois sévère et dangereux. » Paul Valéry

 

Si l’éducation commence à la maison, elle se poursuit et se consolide bien à l’école, qui lui assure un environnement propice, basé sur des valeurs propres à elle et une mission bien définie à accomplir auprès de ses élèves. C’est dans cette optique que le Collège met à la disposition des élèves, outre l’enseignement des matières de base, divers moyens pour se former et s’épanouir au niveau personnel, comme par exemple les activités sportives, sociales, culturelles et artistiques, mais aussi technologiques (à noter l’ouverture de l’Académie de Robotique et d’Intelligence Artificielle au Collège en juillet 2019), ainsi que les différents mouvements (scout, MEJ, CAS), etc.

Elle arme ainsi les jeunes qui lui sont confiés du bagage nécessaire pour affronter la vie extrascolaire et compléter par là même l’éducation qu’ils ont reçue sur les bancs de l’école. Certains deviendront politiciens, d’autres éducateurs ou hommes d’affaires, ou encore artistes ou hommes de religion. Nous retenons ici l’exemple de deux anciens élèves de Jamhour qui se sont illustrés dans leur carrière : feu le patriarche Cardinal Mar Nasrallah Boutros Sfeir auquel nous rendons hommage dans les pages du Carnet de famille, et M. Sélim Bassoul, PDG de Middleby Corporation et fondateur de Bassoul Dignity Foundation, parrain de la Promotion 2019 (voir rubrique Promo). Si l’un était l’incarnation du dialogue interreligieux et du vivre-ensemble, l’autre a pu tirer bien des leçons de ses échecs scolaires pour percer dans une carrière à l’international et s’investir de surcroît dans l’humanitaire. Ces anciens, tous deux des exemples d’humilité malgré leurs postes haut placés, reflètent bien les valeurs transmises par l’éducation scolaire à Jamhour, mais aussi par les leçons de la vie.